Anonymous market ( été 2019 )


Retour sur la réalisation d’une petite série effectuée en été 2019 , l’époque encore béni sans le corona…

En bon pratiquant de la rue et aimant beaucoup photographier les gens dans le quotidien banal de la vie , je voulais continuer cette approche au marché d’Orange , étant étrangement souvent assez enclin à pratiquer la photographie argentique en été ou saisons plutôt estivales , je voulais continuer aussi cette approche pour ce style là , mon canon A1 autour du cou et sans me soucier du résultat immédiat des images , moi , mon appareil , mes jambes et la marche au milieu du tumulte , plus rien à penser si ce n’est voir et essayer de saisir des instants qui m’ont parlé…

Il en est ressorti , après développement et analyse de cette première session et première pellicule « spécial marché » , une relative constante dans mon approche ce matin-là : photographier des démarches , des mouvements ou la vie au milieu des bousculades sans forcément me soucier des visages en eux mêmes , ça m’a évoqué que dans un marché il y a du monde , que tout bouge vite et de manière plus ou moins désordonnée , tout ces anonymes quittent leur chaumières pour se concentrer en un point essentiel et historiquement lié à la vie de leur cité : le marché !

Alors je me suis lancé l’idée d’en faire une petite synthèse photographique sur ces « anonymes » du marché de ma ville , ça a eu le bon coté de m’exercer ( avec plus ou moins de succès reconnaissons-le… ) pour constituer une série cohérente , un exercice pas si évident que ça !

J’ai donc voulu peaufiner cette petite série tout au long des mois de juillet et août ( soit 5 matinées en réalité , n’ayant pas eu l’occasion ou l’envie les autres fois ) pour après en faire le tri et vous dévoiler le résultat.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire